UNE NOUVELLE ÈRE DE LA VACCINATION
POUR LA SUISSE

Novavax, Inc. est une société mondiale de biotechnologie engagée dans la lutte contre les maladies infectieuses graves à l’échelle mondiale grâce à la découverte, au développement et à la fourniture de vaccins novateurs aux patient·e·s du monde entier.

Notre technologie

Notre technologie vaccinale exploite notre technologie exclusive de nanoparticules à base de protéines recombinantes et les propriétés d’amélioration de l’immunogénicité de notre adjuvant Matrix-MMC.

Nanoparticules: En organisant des protéines recombinantes dans une nanoparticule, il est possible d’aider le système immunitaire à reconnaître cette protéine cible sous différents angles1 - tout comme le système immunitaire discerne les détails d’un agent pathogène réel. Nos vaccins ne contiennent pas de vrai virus, seulement la protéine; ils ne peuvent donc pas provoquer la maladie.

Adjuvant Matrix-MMC: Notre adjuvant Matrix-M provient de saponines, c’est-à-dire de composés naturellement présents dans l’écorce de l’arbre Quillaja saponaria (bois de Panama), courant au Chili. Il y a longtemps que les saponines sont utilisées pour leurs propriétés médicinales2. Un vaccin contenant un autre adjuvant à base de saponine a déjà été approuvé par l’Agence européenne des médicaments (EMA)3.

Nos domaines de recherche

Le monde a un besoin urgent de nouveaux outils pour faire face à certains de ses plus grands défis en matière de maladies infectieuses. Novavax applique sa technologie unique afin de répondre aux menaces pour la santé publique, qu’elles soient actuelles, émergentes ou futures. Novavax mène continuellement des essais cliniques, des investigations et recueille des données en conditions réelles afin de mettre au point des vaccins pour faire face aux menaces de santé publique. Les scientifiques participant à nos programmes de recherche et développement (R & D) s’engagent à délivrer efficacement de nouveaux vaccins tout en assurant la sécurité des personnes qui participent à nos essais.

Our areas of research
Résumé sur la COVID-194-6
icon of cold virus

Agent pathogène : Coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2)

Situation géographique : Dans le monde entier

Mode de transmission : Inhalation de gouttelettes contenant le virus en suspension dans l’air dispersées en cas de toux, d’éternuements ou lors de discussions entre des personnes en contact étroit; milieux mal ventilés ou surpeuplés; contact des mains avec des surfaces contaminées avec propagation ensuite aux yeux, au nez ou à la bouche par contact.

Épidémiologie mondiale :

  • En novembre 2022, il y avait eu environ 628 millions de cas confirmés de COVID-19 dans le monde. On estime que près de 6,6 millions d’entre eux sont décédés du COVID-19.

  • Peut toucher les personnes de toutes les tranches d’âge; risque plus élevé de maladie grave chez les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques (hypertension, maladies cardiaques/pulmonaires, diabète, obésité, cancer)

Résumé sur la grippe saisonnière7,8
icon of sars virus

Agent pathogène: Virus de la grippe A et virus de la grippe 

Situation géographique: Dans le monde entier

Mode de transmission: Inhalation de gouttelettes contenant le virus en suspension dans l’air (jusqu’à 1 mètre) dispersées par la toux et les éternuements de personnes infectées; contact avec les mains contaminées par le virus.

Épidémiologie mondiale:

  • Épidémies saisonnières sévissant chaque hiver dans les climats tempérés; toute l’année dans les climats tropicaux.
  • On estime que les épidémies annuelles provoquent de 3 à 5 millions de cas de maladie grave dans le monde.
  • Jusqu’à 500 000 décès par an liés à la grippe.
  • Le risque de complications est plus élevé chez les femmes enceintes, les enfants de moins de 5 ans et les personnes âgées de plus de 65 ans.
  • Les médecins sont plus à risque de contracter la grippe.
Résumé sur le VRS9-13
icon of rsv virus

Agent pathogène: Virus respiratoire syncytial (VRS)

Situation géographique: Dans le monde entier

Mode de transmission: Toux et éternuements de personnes infectées; contact des mains avec des surfaces dures ou souples; se conforme au schéma saisonnier des épidémies annuelles, atteignant un pic en hiver.

Épidémiologie mondiale:

  •  Presque tous les enfants sont infectés par le VRS au moins une fois pendant les deux premières années de leur vie.
  • En raison de l’absence de tests de routine, il est difficile de quantifier le fardeau de la maladie.
  • Le VRS est l’une des principales causes d’infection des voies respiratoires inférieures (IVRI) chez les nourrissons et les jeunes enfants et il a un impact important sur les personnes âgées de 60 ans et plus.
  • Il a été estimé que les IVRI associées au VRS ont représenté entre environ 94 600 et 149 400 décès chez les enfants de moins de cinq ans en 2015.
  • Il a été estimé qu’en 2005, il y avait eu 33,8 millions d’IVRI associées au VRS, ce qui a entraîné 3,4 millions d’hospitalisations chez les enfants de moins de cinq ans dans le monde entier.
Résumé sur le SRMO14-17
icon of mers virus

Agent pathogène: Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV)

Situation géographique: 27 pays au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie du Sud; 80% des cas signalés en Arabie saoudite

Mode de transmission: Contact direct ou indirect avec des dromadaires infectés; contact peu fréquent d’humain à humain dans les ménages et les établissements de soins de santé.

Épidémiologie:

  • Depuis son apparition signalée pour la première fois en 2012, 858 décès connus dus au MERS-CoV et à des complications qui lui sont liées ont été recensés.
  • Taux de létalité (TL) atteignant 35%.
  • Le SRMO touche les personnes des deux sexes (64,5% des cas déclarés étaient des hommes) et toutes les tranches d’âge, la maladie étant plus grave chez les personnes âgées et les personnes atteintes de comorbidités, telles que l’obésité, le diabète, les maladies cardiaques et pulmonaires ou ayant un système immunitaire affaibli.
Résumé sur le SRAS18-20
icon of sars virus

Agent pathogène: Coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV)

Situation géographique: Chine, RAS de Hong Kong, Taïwan, Singapour, Canada, cas limités dans d’autres pays d’Asie, d’Europe, et aux États-Unis

Mode de transmission: Par voie aérienne dans les gouttelettes de salive; contact des mains avec les surfaces contaminées; trajectoire de l’épidémie de 2003 liée aux voies de transport aérien; possibilité distincte de nouvelles épidémies.

Épidémiologie:

  • L’épidémie de SARS de 2003 a provoqué plus de 8000 infections et 800 décès.
  • Taux de létalité (TL) estimé atteignant 9,6%.
  • La plupart des patient·e·s étaient auparavant des adultes en bonne santé âgé·e·s de 25 à 70 ans.
Résumé sur le paludisme21
icon of malaria virus

Agent pathogène: Espèces de Plasmodium (cinq espèces de Plasmodium sont connues pour causer le paludisme; parmi ces espèces,
P. falciparum et P. vivax constituent la plus grande menace)

Situation géographique: Afrique subsaharienne (94% des cas), Asie du Sud-est, Méditerranée orientale, Pacifique occidental, Amériques (c.-à-d. les régions les plus chaudes dans le monde)

Mode de transmission: Piqûres de moustiques femelles anophèles infectés

Épidémiologie:

  • On estime à 229 millions le nombre de cas de paludisme dans le monde en 2019.
  • Ces cas ont entraîné 409 000 décès imputables au paludisme.
  • Les enfants de moins de 5 ans sont le groupe le plus vulnérable touché par le paludisme, représentant les deux tiers de tous les décès dus au paludisme dans le monde.
  • Le financement total de la lutte contre le paludisme et de son éradication a atteint environ 3 milliards de dollars en 2019.
Résumé sur la maladie à virus Ebola22,23
Ebola virus disease illustration Novavax

Agent pathogène: Virus Ebola

Situation géographique: Afrique centrale, Afrique de l’Ouest

Mode de transmission: Le virus Ebola se propage des animaux sauvages aux humains et entre humains par contact avec du sang et des liquides organiques ou des objets contaminés.

Épidémiologie:

  • Au cours des 50 dernières années, il y a eu plus de 40 épidémies de la maladie à virus Ebola en Afrique équatoriale.
  • L’épidémie la plus importante survenue jusqu’à présent en Afrique de l’Ouest a entraîné plus de 28 000 infections et 11 000 décès entre 2013 et 2016.
  • Le taux de létalité (TL) est estimé entre 40 et 50%.
  • Il a été estimé que l’épidémie a coûté 2,2 milliards de dollars à l’économie de la Guinée, du Libéria et de la Sierra Leone en 2015.

Nos domaines de recherche actuels

Résumé sur la COVID-194-6
icon of cold virus

Agent pathogène : Coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2)

Situation géographique : Dans le monde entier

Mode de transmission : Inhalation de gouttelettes contenant le virus en suspension dans l’air dispersées en cas de toux, d’éternuements ou lors de discussions entre des personnes en contact étroit; milieux mal ventilés ou surpeuplés; contact des mains avec des surfaces contaminées avec propagation ensuite aux yeux, au nez ou à la bouche par contact.

Épidémiologie mondiale :

  • En novembre 2022, il y avait eu environ 628 millions de cas confirmés de COVID-19 dans le monde. On estime que près de 6,6 millions d’entre eux sont décédés du COVID-19.

  • Peut toucher les personnes de toutes les tranches d’âge; risque plus élevé de maladie grave chez les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques (hypertension, maladies cardiaques/pulmonaires, diabète, obésité, cancer)

Résumé sur la grippe saisonnière7,8
icon of sars virus

Agent pathogène: Virus de la grippe A et virus de la grippe 

Situation géographique: Dans le monde entier

Mode de transmission: Inhalation de gouttelettes contenant le virus en suspension dans l’air (jusqu’à 1 mètre) dispersées par la toux et les éternuements de personnes infectées; contact avec les mains contaminées par le virus.

Épidémiologie mondiale:

  • Épidémies saisonnières sévissant chaque hiver dans les climats tempérés; toute l’année dans les climats tropicaux.
  • On estime que les épidémies annuelles provoquent de 3 à 5 millions de cas de maladie grave dans le monde.
  • Jusqu’à 500 000 décès par an liés à la grippe.
  • Le risque de complications est plus élevé chez les femmes enceintes, les enfants de moins de 5 ans et les personnes âgées de plus de 65 ans.
  • Les médecins sont plus à risque de contracter la grippe.
Résumé sur le VRS9-13
icon of rsv virus

Agent pathogène: Virus respiratoire syncytial (VRS)

Situation géographique: Dans le monde entier

Mode de transmission: Toux et éternuements de personnes infectées; contact des mains avec des surfaces dures ou souples; se conforme au schéma saisonnier des épidémies annuelles, atteignant un pic en hiver.

Épidémiologie mondiale:

  •  Presque tous les enfants sont infectés par le VRS au moins une fois pendant les deux premières années de leur vie.
  • En raison de l’absence de tests de routine, il est difficile de quantifier le fardeau de la maladie.
  • Le VRS est l’une des principales causes d’infection des voies respiratoires inférieures (IVRI) chez les nourrissons et les jeunes enfants et il a un impact important sur les personnes âgées de 60 ans et plus.
  • Il a été estimé que les IVRI associées au VRS ont représenté entre environ 94 600 et 149 400 décès chez les enfants de moins de cinq ans en 2015.
  • Il a été estimé qu’en 2005, il y avait eu 33,8 millions d’IVRI associées au VRS, ce qui a entraîné 3,4 millions d’hospitalisations chez les enfants de moins de cinq ans dans le monde entier.
Résumé sur le SRMO14-17
icon of mers virus

Agent pathogène: Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV)

Situation géographique: 27 pays au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie du Sud; 80% des cas signalés en Arabie saoudite

Mode de transmission: Contact direct ou indirect avec des dromadaires infectés; contact peu fréquent d’humain à humain dans les ménages et les établissements de soins de santé.

Épidémiologie:

  • Depuis son apparition signalée pour la première fois en 2012, 858 décès connus dus au MERS-CoV et à des complications qui lui sont liées ont été recensés.
  • Taux de létalité (TL) atteignant 35%.
  • Le SRMO touche les personnes des deux sexes (64,5% des cas déclarés étaient des hommes) et toutes les tranches d’âge, la maladie étant plus grave chez les personnes âgées et les personnes atteintes de comorbidités, telles que l’obésité, le diabète, les maladies cardiaques et pulmonaires ou ayant un système immunitaire affaibli.
Résumé sur le SRAS18-20
icon of sars virus

Agent pathogène: Coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV)

Situation géographique: Chine, RAS de Hong Kong, Taïwan, Singapour, Canada, cas limités dans d’autres pays d’Asie, d’Europe, et aux États-Unis

Mode de transmission: Par voie aérienne dans les gouttelettes de salive; contact des mains avec les surfaces contaminées; trajectoire de l’épidémie de 2003 liée aux voies de transport aérien; possibilité distincte de nouvelles épidémies.

Épidémiologie:

  • L’épidémie de SARS de 2003 a provoqué plus de 8000 infections et 800 décès.
  • Taux de létalité (TL) estimé atteignant 9,6%.
  • La plupart des patient·e·s étaient auparavant des adultes en bonne santé âgé·e·s de 25 à 70 ans.
Résumé sur le paludisme21
icon of malaria virus

Agent pathogène: Espèces de Plasmodium (cinq espèces de Plasmodium sont connues pour causer le paludisme; parmi ces espèces,
P. falciparum et P. vivax constituent la plus grande menace)

Situation géographique: Afrique subsaharienne (94% des cas), Asie du Sud-est, Méditerranée orientale, Pacifique occidental, Amériques (c.-à-d. les régions les plus chaudes dans le monde)

Mode de transmission: Piqûres de moustiques femelles anophèles infectés

Épidémiologie:

  • On estime à 229 millions le nombre de cas de paludisme dans le monde en 2019.
  • Ces cas ont entraîné 409 000 décès imputables au paludisme.
  • Les enfants de moins de 5 ans sont le groupe le plus vulnérable touché par le paludisme, représentant les deux tiers de tous les décès dus au paludisme dans le monde.
  • Le financement total de la lutte contre le paludisme et de son éradication a atteint environ 3 milliards de dollars en 2019.
Résumé sur la maladie à virus Ebola22,23
Ebola virus disease illustration Novavax

Agent pathogène: Virus Ebola

Situation géographique: Afrique centrale, Afrique de l’Ouest

Mode de transmission: Le virus Ebola se propage des animaux sauvages aux humains et entre humains par contact avec du sang et des liquides organiques ou des objets contaminés.

Épidémiologie:

  • Au cours des 50 dernières années, il y a eu plus de 40 épidémies de la maladie à virus Ebola en Afrique équatoriale.
  • L’épidémie la plus importante survenue jusqu’à présent en Afrique de l’Ouest a entraîné plus de 28 000 infections et 11 000 décès entre 2013 et 2016.
  • Le taux de létalité (TL) est estimé entre 40 et 50%.
  • Il a été estimé que l’épidémie a coûté 2,2 milliards de dollars à l’économie de la Guinée, du Libéria et de la Sierra Leone en 2015.

Notre produit

Nuvaxovid▼ dispersion injectable

Site destiné aux médecins: 
https://www.swissmedicinfo.ch

Pour de plus amples informations, veuillez contacter votre médecin.

Comment contacter Novavax?
Informations générales

+41 800562999
09:00 - 17:00
Du lundi au vendredi

Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre site Web mondial, novavax.com.

Nous trouver : 
Novavax CH GmbH
Fraumünsterstrasse 16
8001 Zürich
Suisse

Contact médias

Courriel: [email protected]
No de téléphone: +41 44 553 05 71

Contact promoteur

Pour contacter l’équipe des relations avec le promoteur, veuillez cliquer sur la touche «Nous contacter» ci-dessous.

  1. Krueger S, et al. Structural characterization and modeling of a respiratory syncytial virus fusion glycoprotein nanoparticle vaccine in solution. Mol Pharm. 2021;18(1):359–376.
  2. Marciani DJ. Elucidating the mechanisms of action of saponin-derived adjuvants. Trends Pharmacol Sci. 2018;39(6):573-585.
  3. Shingrix. Prescribing information. GSK; 2017.
  4. World Health Organization. WHO Coronavirus (COVID-19) Dashboard. https://covid19.who.int [Accessed November 2022].
  5. Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Scientific Brief: SARS-CoV-2 Transmission. https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/science/science-briefs/sars-cov-2-transmission.html [Accessed November 2022].
  6. CDC. People with Certain Medical Conditions. https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/need-extra-precautions/people-with-medical-conditions.html [Accessed July 2022].
  7. World Health Organization. Influenza (seasonal). Available at: https://www.who.int/en/news-room/fact-sheets/detail/influenza-(seasonal) [Accessed November 2022].
  8. Krammer F, et al. Influenza. Nat Rev Dis Primers. 2018;4(1):3.
  9. Borchers AT, et al. Respiratory syncytial virus—a comprehensive review. Clin Rev Allergy Immunol. 2013;45:331–379.
  10. Verwey C, Nunes M. RSV lower respiratory tract infection and lung health in the first 2 years of life. Lancet Glob Health. 2020;8(10):e1247–1248.
  11. Fasley A, Walsh E. Respiratory syncytial virus infection in elderly adults. Drugs Aging. 2005;22:577–587.
  12. Shi T, et al. Global, regional and national disease burden estimates of acute lower respiratory infections due to respiratory syncytial virus in young children in 2015; a systematic review and modelling study. Lancet. 2017;390(10098):946-958.
  13. Gonik B. The burden of respiratory syncytial virus infection in adults and reproductive-aged women. Glob Health Sci Pract. 2019;7(4):515-520.
  14. Azhar EI, et al. The Middle East respiratory syndrome. Infect Dis Clin North Am. 2019;33:891–905.
  15. Memish ZA, et al. Middle East respiratory syndrome. Lancet. 2020;395:1063–1077.
  16. Chafekar A, Fielding BC. MERS-CoV: Understanding the latest human coronavirus threat. Viruses. 2018;1093.
  17. Schindewolf C, Menachery VD. Middle East respiratory syndrome vaccine candidates: cautious optimism. Viruses. 2019;11:74.
  18. Weiss SR, Navas-Martin S. Coronavirus pathogenesis and the emerging pathogen severe acute respiratory syndrome coronavirus. Microbiol Mol Biol Rev. 2005;69:635–664.
  19. World Health Organization. Summary of probable SARS cases with onset of illness from 1 November 2002–31 July 2003. 24 July 2015. Available at: https://www.who.int/publications/m/item/summary-of-probable-sars-cases-with-onset-of-illness-from-1-november-2002-to-31-july-2003 [Accessed November 2022].
  20. World Health Organization. Severe Acute Respiratory Syndrome (SARS). Available at: https://www.who.int/health-topics/severe-acute-respiratory-syndrome#tab=tab_1 [Accessed November 2022].
  21. World Health Organization. Malaria fact sheet. Available at: https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/malaria [Accessed November 2022].
  22. Jacob ST, et al. Ebola virus disease. Nat Rev Dis Primers. 2020;6:13.
  23. CDC. Cost of the ebola epidemic. Available at: https://www.cdc.gov/vhf/ebola/history/2014-2016-outbreak/cost-of-ebola.html [Accessed November 2022].